“Né en 1947 en Ethiopie, auteur-compositeur et premier joueur de washnit (flûte), Yohannes Afewerq ou Yohannis Afewerk (ou Afework) est une des figures emblématiques de la musique éthiopienne. Celui qui a contribué à faire de la flûte éthiopienne un instrument mélodique meurt le 25 février 2019 chez lui à Addis-Abeba. Il avait 72 ans.”

Orchestra Ethiopia

Yohannes Afewerq s’est fait une réputation en rejoingnant l’Orchestra Ethiopia, un ensemble folklorique fondé en 1963 au Creative Arts Center de l’Université Haïlé Sélassié (actuelle Université d’Addis Abeba). La formation avec laquelle il a enregistré plusieurs titres comprenait des membres comme Tesfaye Lemma, Melaku Gelaw, Getamesay Abebe ou encore Charles Sutton… En 1969, il est de la tournée de l’Orchestra Ethiopia, se produisant dans vingt villes des Etats-Unis. En 1987, il a également participé à la tournée officielle « People to people », qui les a mené au Moyen-Orient, en Europe et aux États-Unis.

Collaborations

L’une de ses plus populaires pièces fut, dans les années 1980, le thème d’ouverture d’une émission radiophonique hebdomadaire sur la narration d’un roman classique amharique intitulé « Fikir Eske Mekabir ».

Yohannes Afewerq glissera les notes de son instrument de prédilection, la flûte washnit, dans les musiques de nombreux groupes et artistes, dont Police Band, Tlahoun Gèssèssè, Alèmayèhu Eshèté, Tsehaye Yohannes, Alemayehu Fantaye ou Mulatu Astatqé (ou Astatké), le pionnier de l’éthio-jazz..

Le flûtiste éthiopien n’est plus

Yohannes Afewerq, qui a exploré avec sa flûte washnit diverses musiques traditionnelles éthiopiennes comme l’ambassel, le tigrigna, le bati, l’anchi hoye ou le tizita, décède le 25 février 2019 chez lui à Addis-Abeba. Il avait 72 ans.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire