No Events
Né à Addis-Abeba en Éthiopie, mais basé à Washington D.C. (États-Unis) depuis 1981, l'auteur-compositeur, arrangeur, organiste, pianiste, claviériste, et chanteur, Girma Bèyènè, est une figure emblématique de la musique éthiopienne. Cet artiste, qui a composé ou arrangé pour de nombreux chanteurs de son pays, propose de l'éthio-jazz (afro-jazz), un concept né de la rencontre des musiques américaines (swing, jazz, soul, R&B, blues, pop) et ethiopiennes (chants des azmaris, fanfares, musique tigréenne, gouragué…) opérées depuis les années 1950.”

Alèm-Girma Band

Girma Bèyènè débute sa carrière comme chanteur au sein du Ras Band en 1961. Il se fait surtout connaître comme pianiste, organiste, et arrangeur lors de son travail avec son complice le chanteur Alèmayèhu Eshèté avec lequel il fonde l’orchestre Alèm-Girma Band. De 1969 jusqu’en 1978, il travaille sur plus de 60 titres et se fait reconnaître par ses arrangements inspirés de la pop music anglo-américaine. À cette époque, il est plus actif et reconnu dans son pays que Mulatu Astatqé, futur grand nom de l’éthio-jazz qui a arrangé en 1969 certaines de ses chansons, comme « Yebekagnale », « Yegele Tezeta », « Set Alamenme », ou « Ene Negn Bay Manesh ». Lors d’une tournée internationale, il en profite pour émigrer aux États-Unis en 1981, mais connaîtra d’immenses difficultés pour se produire sur scène.

Akalé Wubé & Girma Bèyènè, le retour de légende

Après son exil aux Etats-Unis et un silence radio qui a duré 25 ans, Girma Bèyènè a accepté avec jubilation l’invitation du groupe Akalé Wubé à revenir sur le devant de la scène. Le come-back a eu lieu en septembre 2015 lors d’un concert mémorable avec Akalé Wubé au Studio de l’Ermitage à Paris (France). « Tracks » (émission de télévision culturelle franco-allemande diffusée sur Arte), « Le Monde » et « Libération » (deux quotidiens français) ont relayé cet événement majeur qui a suscité une grande émotion chez les fans de musique éthiopienne et au-delà. L’aventure ne pouvait pas s’arrêter en si bon chemin…

Sous la direction de Francis Falceto (directeur de la célèbre série « Ethiopiques »), Girma et Akalé Wubé se sont retrouvés en studio pour immortaliser cette renaissance. Sort début janvier 2017 « Mistakes on Purpose – Ethiopiques 30 », un album présenté lors d’un concert à l’Alhambra à Paris, le 18 janvier 2017, en avant-première de leur tournée prévue au printemps de la même année.

About the author

Nago Seck

Leave a Comment