“Né le 8 novembre 1966 à Belouizdad (ex-Belcourt - Alger), Ahmed Hamidou Takdjou alias Hamidou est un artiste lyrique d'origine algérienne. Hamidou est  auteur-compositeur, arrangeur, chanteur et multi-instrumentiste (guitare, mandole, ghaïta, violon, luth). Il joue du "hawzi" (genre musical citadin populaire algérien dérivé du "gharnati" qui est le répertoire de musique arabo-andalouse de l'école de Tlemcen) puis s’oriente vers les styles raï, rap, pop, funk, disco, etc.”

 

Serwal Loubia

Très jeune, Hamidou se fait remarquer. En 1982, il rejoint l’ensemble musical El Fakhardjia où il réussit à interpréter tous les genres musicaux. En 1985, il passe à la radio Chaine III avec le groupe Synthesis, et en 1986, il sort son premier titre « Serwal Loubia » qui remporte un tel succès qu’il dépasse ceux des chanteurs les plus connus. Le clip de la chanson vidéo vient renforcer son image auprès du public et lui ouvre les portes du cinéma.

Autres projets

En 1986, Hamidou obtient le premier rôle dans le film « Le passager » (« El moutassabek »), aux côtés de Taous Toudja. Il renouvelle l’expérience en 1988 dans « Marathon Tam ».

Après avoir navigué dans les styles rap, disco, funk, pop, Hamidou les musiques raï, kabyle, reggada marocaine « hawzi » (genre musical citadin populaire algérien). Fin 1987, il sort « Tendmi Aliya », une cassette accompagnée du clip « Ana Sghiyar » réalisé sous forme de court-métrage. Le succès est immédiat. Le 5 novembre 1989, il se produit à Milan (Italie) et en 1992 à l’Institut du Monde Arabe (IMA) à Paris (France).
L’année 1994 le voit sortir « Thamaghra Kheloudja » avant de s’installer définitivement à Paris en 1995.

Hamidou & Nomads : « Yakalelo »

En 1998, il rejoint comme chanteur le groupe franco-algérien Nomads, aux côtés de Philippe « Jakko » Jacquot (guitare, claviers), Laurent Dafurio (claviers) et Earl Talbot (voix). C’est ainsi qu’il participe à l’enregistrement de l’album « Better World », dont la chanson « Yakalelo », devenue un méga hit international à l’été 1998. L’album sera « Disque d’Or » et le single « Disque de Diamant » (avec plus d’un million d’exemplaires vendus). Le clip a été tourné dans le désert marocain, à Erfoud, dans la région de Meknès-Tafilalet.

Epinay-sur-Seine, Seine-Saint-Denis

Ayant vécu entre 1995 et 2005 à Saint-Denis, puis depuis 2006 à Epinay-sur-Seine, en Seine-Saint-Denis (France), Hamidou, Hamidou anime aujourd’hui des mariages entre autres, livre son regard sur sa nouvelle commune d’adoption : « Il y a eu une décennie noire en Algérie. C’était très dur pour nous les artistes. Epinay pour moi c’est une terre d’accueil, je ne me sens pas dépaysé. J’aime bien la France colorée, voir des Européens, des Africains, des gens avec des kippas, des gens de ma communauté. Ça m’enchante, je me sens citoyen du monde. »

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire