Titres:
Face A :
1. Foté Mogoban 6:32
2. Haidara 10:54

Face B:
1. Yékèlè 7:46
2. Yasimika 8:04 ”

Paru initialement en 1983 sous l’intitulé « Yasimika » sur le label A.S Records (Abidjan – Côte d’Ivoire), cet opus de Djéli Moussa Diawara sera réédité et remastérisé par Oval Music sous l’intitulé « Jali Musa Jawara » (1986 – UK), puis par Go Records (1988 – UK), Hannibal Records (1990 – USA) ou encore CybearSonic (2010 – France).

Djéli Moussa Diawara
Né en 1962 à Kankan en Guinée, Djéli Moussa Diawara est un auteur-compositeur, interprète, guitariste, joueur de bolon, de balafon et korafola virtuose (joueur de kora), influencé par Batrou Sékou et son grand frère Mory Kanté, le père du fameux « Yéké Yéké ». La rencontre de ce virtuose de la kora avec Bob Brozman (« Ocean Blues » – 2000) constitue un pont culturel entre la Guinée et Hawaï (entre l’Afrique et l’Océanie).

Issu d’une famille de griots (son père est balafoniste, sa mère est chanteuse), Djéli Moussa Diawara a développé une relation très intime avec sa kora à 32 cordes au lieu de 21. Resté très proche des rythmes traditionnels, il a su par ailleurs extraire de son instrument mandingue des styles inattendus : musique mandingue (malinké, bambara, soussou, soussou), afro-pop, afro-folk, afro-cubain (salsa africaine), reggae, flamenco, blues et jazz.

Fiche:

Djéli Moussa Diawara – Musique, paroles, kora, voix
Djanka Diabaté, Djenin Doumbia, Fanta Kouyaté – Chœurs
Kissiman, Lamine Kouyaté – Guitare
Kouyaté Djélimoridjan – Balafon

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire