Titres:
1. Akaya 7:03
2. Kosse 4:34
3. Mokondi Mwa Beeto 5:21
4. Babenga Na Bilo 6:38
5. Kembe 3:17
6. Indzombo 6:17
7. Mobandza 3:13
8. Iyee Lelo 4:53
9. Manongo 2:58
10. Mobe 4:48
11. Simba Moto Na Liboko 6:26
12. Angélique 5:28
13. Maakou 4:16
14. Solo Ya Mombenga 5:44
15. Ambaki 2:56
16. Essico 5:06 ”

Créé en janvier 2003 à Kombola, au nord de la République du Congo (Brazzaville), Ndima, la forêt en langue aka, est un groupe de chants et danses réunissant des artistes aka, sous la direction de Sorel Eta, chercheur-ethnologue, et du Coréen Robledo, danseuse et chorégraphe américaine.

Dans sa vision, Ndima se propose de promouvoir et sauvegarder le patrimoine culturel des peuples autochtones Aka menacé de disparition, en mettant en valeur à travers des spectacles et rencontres diverses, les artistes Aka, leurs danses et chants polyphoniques (que l’on peux comparer au célèbre yodle suisse avec pour point commun un certain type d’effet de voix harmonique). Ces Chants, méconnus de part sa grande diversité, favorisent par le biais de ceux-ci le rapprochement des peuples.

Deuxième album du groupe Ndima,  » Makingo Ma Beeto Baaka  » qui veut dire « les voix de femmes Aka », laissent entendre uniquement des chants de femmes Aka.

Fiche:

Drum – Dopo Koundzedzé, Michel Kossi

Drum, Percussion – Olivier Maniale

Percussion – Jean-Pierre Mondika

Percussion, Art Direction – Sorel Eta

Vocals – Angélique Manongo, Emilie Koulé, Nadège Motambo

Recorded at Centre Culturel Francais, Brazzaville (Nov 2010) & Studio Christ Roi, Brazzaville (Dec 2011)

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire