“Passionné à la fois par la boxe et le rap, fils du champion de boxe Georges Boco, Wilfried Boco connu sous le nom de rappeur Mutant ou Mutant Kokpémédji est un rappeur fongbé du Bénin qui chante dans diverses langues du pays (fon, mina) et évoque notamment les problèmes qui agitent le monde féminin. Sacré en 2007 champion national du Battle Rap «Duels cruels» organisé par Ardiess Productions , Mutant sort un an plus tard 3° du concours AURA (Artistes Unis pour le Rap Africain) organisé à Cotonou et présidé par Didier Awadi. En 2009, suit un premier album produit par Jowaoh Prod dont le titre «Gaïman» lui vaut deux nominations au Bénin Rap Rnb Awards et d'être sacré "meilleur flow de l'année 2009". Le rappeur s’offre également quelques featurings avec Blaaz et R-Man de Ardiess («Fais péter le son»), Gaël («Gbètché») et Jay Killah («Le monde comme il va») et les premières parties d'artistes comme Youssoupha et Singuila. Sous le label Entourage Soundz sort en 2011 la vidéo Minxo suivi en 2012 due single Yangan qui évoque la concurrence entre les mères béninoises désireuses de garder leur maris et les jeunes filles « Tchéké » qui ne laissent pas ces derniers indifférents. En 2019, sort le titre Djidjotwe qui dans la lignée des oeuvres précédentes dénonce les mauvais comportements sociaux. ”

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire