Titres:
1 Mtaa Wa Saba, Pt. 1 5:48
2 Mtaa Wa Saba, Pt. 2 5:26
3 Mtaa Wa Saba, Pt. 3 5:09
4 Mtaa Wa Saba, Pt. 4 4:23
5 Mtaa Wa Saba, Pt. 5 5:04
6 Mtaa Wa Saba, Pt. 6 5:07
7 Mtaa Wa Saba, Pt. 7 4:31
8 Mtaa Wa Saba, Pt. 8 5:34 ”

Auteur-compositeur, chanteur et guitariste, Mbaraka Mwinsheshe Mwaruka aka Mbaraka Mwinsheshe, connut la célébrité dans toute l’Afrique de l’Est avec les groupes Morogoro Jazz Band (entre 1964 et 1972) et Orchestra Super Volcano. Né le 27 juin 1944 à Morogoro, en Tanzanie, Mbaraka Mwinsheshe, surnommé The Soloist National (Le soliste national), mourut dans un accident de voiture à Mombasa en janvier 1979, alors qu’il effectuait une tournée au Kenya. Sa mort fut une tragédie majeure pour la musique de danse d’Afrique orientale.

Ayant établi sa réputation comme un membre du groupe Morogoro Jazz Band, entre 1964 et 1972, Mbaraka Mwinsheshe fonde en 1972 sa propre formation, Orchestra Super Volcano, développant de l’afro-pop et de l’afro-cubain, une version tanzanienne de la rumba congolaise, influencé par Franco et Dr Nico. En 1971, à l’enregistrement de l’album Wanyama Wakali vol. 1 avec le groupe Jamhuri Jazz Band.

Guitariste autodidacte, Mbaraka Mwinsheshe s’oriente à l’adolescence vers la kwela (ou Jive) sud-africaine au sein de l’orchestre Cuban Branch Jazz. Par la suite, il apprend le chant auprès de Salim Abdullah, leader du groupe Cuban Marimba Band, et membre fondateur du Morogoro Jazz Band, groupe qu’il intègre comme guitariste.

Paru intialement dans les années 1970 sur support vinyle chez Polydor, Nirudie Mama est réédité en 2015 par le label Music Copyright Society of Kenya (MCSK). L’album est complètement consacré au titre « Mtaa Wa Saba », avec huit versions.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire