“Née le 26 décembre 1983 à Bougouni, au Mali, Ramatta Doussou Bagayoko est la fille de la cantatrice Nahawa Doumbia et du guitariste-compositeur Ngou Bagayogo. Une des grandes voix de la musique mandingue, elle développe le style wassoulou (rythme didadi) cher à ses parents, en y greffant des parfums afro-pop, afro-soul, afro-funk et même afro-dance (coupé-décalé ivoirien, ndombolo congolais) ou afro-électro. ”

Ses débuts

Dès ses huit ans, Doussou est remarquée pour son style et son timbre de voix. Mais sa famille l’incite à poursuivre ses études au moins jusqu’au baccalauréat. Bien vite, le virus de la musique prend le dessus sur les études. Repérée par l’ORTM (Office de radiodiffusion télévision du Mali), elle participe à certains de leurs concours musicaux qu’elle remporte. Ces succès aboutissent à la réalisation de son premier album « Sumba » (la paix), enregistré dans le mythique Studio Séquence à Abidjan, en Côte d’Ivoire, et sorti en 2001 pour ses dix huit ans. Tiré de la musique wassoulou (rythme « didadi ») et vendu à plus de 20.000 exemplaires, cet opus intègre des influences afro-soul, afro-funk, afro-pop, afro-zouk antillais, coupé-décalé ivoirien et ndombolo congolais.
Engagée dans le domaine social et notamment aux côtés des handicapés et de la prévention sanitaire, elle recevra le trophée « Sorofé Kono » du Ministère de la Santé du Mali.

Galliano And The African Divas

En 2003, Doussou rejoint l’Europe et participe, ainsi que sa mère Nahawa Doumbia, à « Frédéric Galliano And The African Divas », un projet afro-house, afro-techno, afro-électro soutenant des voix mandingues et tourne en Europe et en Asie. Y sont aussi présentes Cissé Diamba Kanouté, Koko Ouadjah, Astou N’Diaye, Aïssata Baldé, Fatou Sène, Sira Cissoko, Hadja Kouyaté, Naffi Diédhou

Autres projets

A la sortie de son deuxième album « Dayélé » en 2005, Doussou Bagayoko est nommée « Etoile montante de la musique malienne » par le Ministère de la Culture du Mali. Dès lors, elle devient une artiste reconnue et ses projets commencent à s’exporter dans différents pays africains. En 2008, elle se produit au Festival Africolor, en France, et tourne en Afrique et en Europe. Son album suivant « Danaya » sort en juin 2011 au Mali et en 2012 en Europe.
Au fil de ses projets, elle aborde des thèmes qui lui sont chers comme la paix, la fraternité, l’amour, le mariage, le divorce, le pardon, la guerre, etc.

*Source: https://mixetmetisse.com/doussou-bagayoko/

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck