Titres :
Face A :
1. Laban Ko
2. Nyama toutou
3. Farafina dambé
4. Djine mousso
5. Djuguya
Face B :
1. Mangoni
2. Kourouni
3. Sakoro mery
4. Djan konia
5. Sokono woulouni”

Nahawa Doumbia
Malicieuse petite femme à la voix nasale et râpeuse surnommée « l’enfant des djinns », Nahawa Doumbia a contribué à faire connaître le rythme didadi donné par des guitare, ngoni, bala, kamele ngoni, djembé, dundunba (doundounba), calebasse (calebasse tambour d’eau ou calebasse à cauris)… Née en 1959 à Mafélé, un village de la région de Sikasso, une des grandes cantatrices du style wassoulou, Nahawa a largement contribué à la diffusion de ce courant musical du sud malien sur la scène internationale. Elle fut la femme du compositeur Ngou Bagayoko, son directeur artistique et guitariste avec qui elle a une fille, la chanteuse Ramatta Doussou Bagayoko.

Fiche :
Musique, paroles, voix – Nahawa Doumbia
Guitare – Ngou Bagayoko
Label – Mali K7

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire