Titres:
1. Balaké
2. Anfila
3. Diata
4. Déni
5. Mami Wata
6. Kolankoma
7. Kéni
8. Tou”

Diamond Fingers

Diamond Fingers (doigts de diamant) est le surnom que les Nigérians ont donné à Sékou Bembeya Diabaté, le lead guitar de Bembeya Jazz National lors d’un concert au Festac (Festival des Arts et de la Culture) de Lagos en 1977 en reconnaissance de sa virtuosité.

Sékou Bembeya Diabaté nous livre à 51 ans un album d’une grande maturité et d’une grande sérénité. Sur de l’afro-blues mandingue très aéré, il greffe des notes d’afro-cubain et d’afro-jazz sahélien, avec des riffs de guitares éblouissants et des voix très harmonieuses. Diamond Fingers est le surnom que les Nigérians ont donné au lead guitar de Bembeya Jazz lors d’un concert au Festival de Lagos en 1977 en reconnaissance de sa virtuosité.
Sékou Diabaté Bembeya nous livre à 51 ans un album d’une grande maturité et d’une grande sérénité. Sur du blues mandingue très aéré, il greffe des notes d’afro-cubain et de jazz sahélien, avec des riffs de guitares éblouissants et des voix très harmonieuses.

1. Balake, 2. Anfila, 3. Diata, 4. Deni, 5. Mami Wata, 6. Kolankoma, 7. Keni, 8. Tou

À propos de l'auteur

admin

admin

Laissez un commentaire