Titres :
1. Sanka Nyonkon
2. N'Tin Naari
3. Doussouda
4. Den Nado
5. Barrow
6. Domba
7. Diyanieba
8. Les artistes”

En 1995, Salif Keïta produit “N’Tin Naari” de Fantani Touré, le premier album international de la chanteuse malienne qui connaît un énorme succès au Mali. C’est la consécration en 1997 pour la diva : “Meilleur album de l’année”, “Meilleure artiste” et “Meilleure vente”… Fantani Touré navigue entre chanson populaire (“Sanka Nyonkon”), traditionnelle (“N’tin Naari”), d’amour (“Diyanieba”)… sans oublier de lacer un appel à l’unité des femmes africaines (“Den Nado”).

Fantani Touré
Née le 30 mai 1964 à Bamako au Mali, l’auteure-compositrice et chanteuse, Fatoumata Touré aka Fantani Touré n’était pas destinée à une carrière artistique. Très jeune, elle est attirée par la musique et, à l’âge de 7 ans, elle commence à chanter à l’école de “l’Empire de la Sagesse Divine” malgré la réticence de ses parents. Militante des Droits de la Femme, Ambassadrice de l’Unesco pour la Paix, initiatrice du festival au féminin “Les Voix de Bamako”, Fantani Touré est aussi présidente de l’Association Kolomba. S’inspirant de la musique mandingue, Fantani Touré développe un afro-folk donné par des instruments africains (balafon, kora, ngoni, dunun, djembé, doudounba) et occidentaux (batterie, basse, clavier, guitare). Ses collaborations avec une Symphonie du Lycée de la ville d’Angers (France) et un groupe de techno américain contribuent à asseoir sa renommée internationale…

Fiche:
Fantani Touré – Musique, paroles, voix, chœurs
Ray Lema – Musique, claviers
Guimba Kouyaté – Guitare, ngoni, tama, chœurs
Lamine Camara – Basse
Moussa Diabaté Mantio – Balafon
Badj Tounkara – Ngoni
Seyba Sacko – Ngoni, tama
Samba Sidibé – Tama
Cati Renoir – Chœurs

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire