joueurs.jpg
Instrument de la famille des membranophones et danse de la forêt sacrée originaire de Casamance, au sud du Sénégal, en Afrique de l’Ouest, le sahourouba, au son medium, est un tambour semblable au sabar et se joue à main nue ou avec une baguette. Il est fait d’un tronc d’arbre évidé dont une des parties convexes est recouverte d’une peau de bête tannée (généralement de chèvre) fixée par de longues lanières de cuir servant aussi de décor… ”

GOREE

Le sahourouba (saourouba, sahuruba ou séoruba), à l’origine danse de la forêt sacrée de la Casamance, est pratiquée par les Sérères, les Diolas ou encore les Socés et les Mankagnes ou Mancagnes (du Sénégal et de la Guinée Bissau). Le sahourouba, de tailles variables, peut se jouer en solo ou en groupe.

joueurs.jpg

Parmi les groupes et artistes qui l’ont intégré à leur style musical et l’ont popularisé internationalement, on peut citer Xalam, Touré Kunda, Doudou Ndiaye Rose, Idrissa Diop, El Hadj Ndiaye, Waflash, Djéour Cissokho, Boubacar Badji, Babou Diébaté, Metzo Djatah

* Crédit photos:

http://userpage.fu-berlin.de/

https://sites.google.com/site/lesbachesbleues/soundiata-lesinstruments

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Ajouter un commentaire

Laissez un commentaire