cd_cobiana_vol2.jpg
Cobiana Jazz fut fondé en 1969 par les auteurs-compositeurs Ernesto Dabo, Aliu Barry et José Carlos Schwartz, un poète polémique et prolifique mort le 27 mai 1977 dans un mystérieux accident d’avion près de La Havane, à Cuba. Considéré comme l'un des plus grands groupes du pays, Cobiana Jazz développe de l’afro-pop tirée des sonorités du terroir, gumbe, koussoundé, brassa, nalou…, agrémenté de kizomba (rythme cadencé d’Angola), de jazz, de soul ou de funk. Surnommés "les voix du peuple", ces artistes engagés militent pour l'indépendance de leur pays, incitant dans leurs chansons les Bissau-guinéens à la résistance anticolonialiste. Ce groupe fut fondé par Aliou Barry et José Carlos Schwartz, un compositeur-poète polémique et prolifique qui mourut dans un mystérieux accident. ”

José Carlos Schwarz

Né le 6 décembre 1949 à Bissau (Guinée Bissau), l’auteur-compositeur, arrangeur et guitariste José Carlos Schwartz, surnommé « la voix du peuple », était considéré comme l’un des musiciens les plus importants de Guinée-Bissau. Il a écrit en portugais et en français, et chantait en créole bissau-guinéen. Après l’indépendance de son pays, il est nommé directeur du Département des Arts et de la Culture et Chargé de la politique de l’enfance.

Alors diplomate, en 1977, à l’ambassade de Guinée Bissau à Cuba, José Carlos Schwartz meurt le 27 mai de la même dans un mystérieux accident d’avion près de La Havane.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Ajouter un commentaire

Laissez un commentaire