Titres:
1. Logué 5:47
2. Ma Yerenda Dabo 3:11
3. Malémayé 3:53
4. Molokoloba 4:32
5. Kabebafoue 3:32
6. Dounia Lorame 04:11
7. Bemamendare 4:03
8. Labatombouri 5:03
9. Nangandeka 3:10
10. Noaga 3:53
11. Tchinebamane 3:31 ”

Pour son album « Dangada » (la joie), dédié à sa mère et sorti en 2018, Simon Winsé s’est entouré de musiciens de talent apportant chacun sa couleur pour un dialogue des cultures, comme Clément Janinet (réalisation, violon), rencontré en 2005 avec Rido Bayonne au Festival Jazz à Ouaga, Etienne Mbappé (basse), Jon Grancamp (batterie, percussions), Jean Rollet-Gérard (basse électrique), Moussa Koita (basse, calebasse), son frère Tim Winsey et Victor Démé (voix) ou encore Issouf Diabaté (guitare)… Coproduit avec Clément Janinet et Gigantonium, « Dangada » est un dialogue entre instruments traditionnels burkinabés et violon occidental, enrichi des sonorités électriques de la guitare et de la basse.

Auteur-compositeur, chanteur, flûtiste virtuose (flûte peule) et multi-instrumentiste (lolo ou arc-à-bouche (un instrument familial), kora, ngoni), Payaisside Winsé aka Simon Winsé est né le 1er janvier 1981 dans le pays San au nord-ouest du Burkina Faso, à la frontière du Mali. Issu d’une famille de griots, il baigne très jeune dans la musique traditionnelle “samo” de sa région, mais aussi les musiques de fusion, le jazz, la pop, le blues, la soul ou encore funk. Parallèlement à sa propre formation Simpaflute, il collabore avec divers artistes et tourne avec le groupe franco-burkinabé Djenkafo…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire