Titres:
1. African Fast Food (feat. Kuku & Daniel Blake) 4:16
2. How Many Miles (feat. Oxmo Puccino) 4:16
3. Pharoah's Dance (feat. Daniel Blake & Brian Landrus) 4:50
4. Mali Dén 4:20
5. Brown Sugar (feat. Kuku) 1:40
6. Nuit des Lombards 3:53
7. Demna (feat. Francisco Mela) 7:48
8. Boisterous City (feat. Daniel Blake) 3:48
9. Afua (feat. Kuku & Daniel Blake) 3:51
10. Mame Fallou (feat. Francisco Mela) 5:01 ”

Auteur-compositeur, chanteur, percussionniste, contrebassiste et excellent bassiste passionné de jazz et de chant, Alioune Wade aka Alune est né le 9 juin 1978 à Dakar au Sénégal, d’un père chef d’orchestre symphonique. Élevé dans un univers musical, c’est donc tout naturellement qu’il commence la musique dès l’âge de 6 ans… Il proposera plus tard des tissages musicaux délicats, entre jazz, riches cultures africaines, “groove” (jazz-fusion, afro-fusion), glissant parfois vers des sonorités salsa (afro-cubain) ou latin-jazz

“African Fast Food” (Guest : Oxmo Puccino), paru le 23 février 2018, est avant tout et surtout un album qui met en lumière un auteur-compositeur de haute volée. C’est aussi un superbe terrain d’expression pour un bassiste d’exception. Enfin, c’est un voyage coloré entre jazz, riches cultures africaines et “groove” (jazz-fusion, afro-fusion). Vous l’aurez compris, “African Fast Food” est indispensable à tout amateur de ces musiques.

“African fast-food” relate l’ambiance des fast foods africains, l’odeur de la cuisine épicée, les diverses musiques qui y sont diffusées, les palabres, les on-dit… Alune Wade y évoque le règne des pharaons (Pharoah’s Dance feat. Daniel Blake & Brian Landrus). Quant à Mame Fallou (feat. Francisco Mela), c’est un hommage, dans une version jazzy relevée par les cuivres et le piano, au dignitaire religieux musulman sénégalais Serigne Mouhamadou Fadl Mbacké dit Serigne Fallou Mbacké ou Mame Fallou (1888-1968). Deuxième fils de Cheikh Ahmadou Bamba dit Mame Bamba (1853-1927), le fondateur mouridisme, une confrérie musulmane présente notamment en Sénégambie (Sénégal, Gambie). Mame Fallou est le 2ème calife du mouridisme.

Fruit de ses diverses influences et expériences musicales, “African Fast Food” nous offre des chansons en wolof (sa langue maternelle), en français ou en anglais, soutenues par de afro-fusion, de l’afro-folk “made in Sénégal” ou de l’afro-beat du Nigeria, initié par le saxophoniste-pianiste Fela Anikulapo Kuti (1938-1997) et le batteur Tony Allen. L’opus est réalisé avec, comme guest, le rappeur-poète franco-malien Oxmo Puccino, et des musiciens de talent tels que « le bâtisseur de pont culturel mondial » ou « chanteur soldat de la paix » d’origine nigériane Kuku (voix additionnelles), Léo Genovese (piano, Rhodes, Farfisa), Renaud Gensen (trompette), Mokhtar Samba et Francisco Mela (batterie), Adriano Tenorio DD (percussions), Daniel Blake (saxophone) et Brian Landrus (clarinette basse).

Fiche:

Alune Wade – musique, paroles, lead vocals, basse

Léo Genovese – Piano, Rhodes, Farfisa

Renaud Gensen – trompette

Mokhtar Samba – batterie

Adriano Tenorio DD – Percussions

Daniel Blake – Saxophone (1, 3, 8, 9)

Francisco Mela – batterie (7, 10)

Kuku – Voix additionnelles (1, 5, 9)

Brian Landrus – Clarinette basse (3)

Guest : Oxmo Puccino – Voix additionnelles (2)

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire