Titres:
1. Down on my knees
2. Without you
3. Letter by letter
4. How many times ?
5. And it's supposed to be love
6. Watching you
7. Only you
8. Help is coming
9. These days
10. Life is real
11. What is love ?
12. Neva been Tracklisting: __ 1. Down on my knees
2. Without you
3. Letter by letter
4. How many times ?
5. And it's supposed to be love
6. Watching you
7. Only you
8. Help is coming
9. These days
10. Life is real
11. What is love ?
12. Neva been ”

Première artiste signée par ThinkZik !, le label parisien de Big Bang Gang du Sénégalais Malick Ndiaye qui a vendu la licence à Polydor/Universal en 2004, « Joyful » (joyeux) d’Ayo navigue du folk et de la soul au reggae en passant par le blues, le jazz, le gospel, les sonorités tsiganes… Pour cette première réalisation discographique, Ayo a fait appel au producteur de Norah Jones, Jay Newland…

« Joyful » fait d’Ayo la révélation française de l’année 2006 avec des nominations aux Victoires de la Musique dans les catégories « Artiste féminine de l’année » et « Meilleur clip » pour « Down on my knees », son méga hit à la mélodie folkreggae.

Vendu à plus de 450.000 exemplaires, « Joyful » connaît un énorme succès grâce au tube « Down on my knees », un morceau à la rythmique folkreggae soutenant une voix nasillée mais claire et haut perchée.

Quant à « What is love ? », c’est une véritable chanson d’amour tandis que « Neva been » est un slow marqué par un jeu de piano très subtil tandis que « Life is real » (Réelle est la vie) parle de la propre vie de l’artiste, de son authenticité, de sa pureté… mais aussi des ragots, des « quand dira-t-on », des jaloux, des mauvaises langues…

Ayo y développe diverses sonorités musicales comme la soul des années 1960/1970 (« Without you »), du rhythm’n blues marqué par la guitare (« Letter by letter »), du reggaejazzy (« Only you »), ou encore du reggaebluesy mélancolique (« Help is coming »).

« Joyful » laisse aussi percer des lignes d’harmonica mélodieuses, des riffs de « slide guitar » très bluesy, de l’afro folk avec des percussions africaines (juju music) et quelques mots de « pidgin », l’argot anglo-nigérian, héritage de son père originaire des Yoruba du Nigeria .

Fiche:

Paroles, guitare acoustique, piano, voix – Ayo

Direction artistique – Aurélie Ullrich

Musique – Ayo (1 à 4, 6 à 12), G. Brenner (1), A. Lincoln (5)

Basse – Keith Christopher

Drums – James Wormworth

Guitare, Steel Guitar, Mandoline – Larry Campbell

Orgue (Hammond B3), accordéon, harmonica, basse – Brian Mitchell

Percussion – Danny Sadownick

Chœurs – Kyle Gordon

Ingénieur du son – Andy Manganello, Jay Newland

Ingénieur assistant – Geoff Rice

Enregistrements – Janvier 2006 (Sony Music Studios – New York – USA)

Mixage – Février 2006 (Rivermusic Norwalk – USA)

Mastering – Mark Wilder

Photo – Jean-Marc Lubrano

Producteur – Jay Newland First artist under contract with ThinkZik ! label of Big Bang Gang led by Senegalese Malick Ndiaye, Ayo merges in « Joyful » soul music, riddim reggae, jazz, gospel, beautiful harmonica lines, bluesy slide guitar riffs and gypsy sounds, afro-folk with african percussions and a few words of pidgin (nigerian slang) for the lyrics : these latter musical influences have been inherited from her parents (a gypsy mother and a Yoruba father).

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire