Né le 17 octobre 1986 à Kinshasa, en République Démocratique du Congo, d’un père congolais, secrétaire général de la Commission des Réfugiés au Congo, et d’une mère suédoise, sociologue, Mohombi Nzasi Moupondo aka Mohombi est un auteur-compositeur, danseur et chanteur naviguant entre afro-pop, R&B, afro-dance, soca et dancehall, chanté en suédois, français, anglais ou lingala. Il s’illustre en 2010, à la sortie de son premier single "Bumpy Ride", un méga hit très dansant, bien classé dans le Top 10 de nombreux pays européens (Suède, Danemark, Norvège, Pays-Bas, Allemagne, Belgique, Suisse…), et est en tête des téléchargements sur diverses plates-formes (plus de 100.800.000 vues sur youtube).”

Ses débuts

Élevé au Congo, Mohombi et sa famille fuient, en 1999, le pays ravagé par la guerre pour Norsborg, dans la banlieue de Stockholm, en Suède. Il avait 13 ans. C’est là qu’il développe sa passion pour la chanson, grandissant aux sons de diverses musiques africaines et occidentales qu’écoutaient ses parents. Mohombi s’inscrit alors au Rytmus Music High School (une école de musique de Stockholm) et fait ses débuts sur scène à 17 ans lors d’une production « revival » du spectacle culte suédois Wild Side Story. Par la suite, il poursuit ses études au Stockholm’s Music Conservatory où il obtient son bachelor’s degree (licence) de musique et chant.

Group Avalon

En 2003, Mohombi et son frère Djo Moupondo aka DJ Djo, disc-jockey d’un club local, forment Avalon, un groupe « Afro-Viking », comme ils se définissent eux-même. Leur musique, très entraînante, est une combinaison de hip hop, dancehall, afro-dance et sonorités africaines, comme la rumba, le soukouss et le ndombolo congolais. De leurs débuts à 2008, Group Avalon a vendu plus 500.000 disques, remportant en 2003 le prix de « Meilleur groupe Diaspora Europe/Caraïbes » avec la chanson « Le monde bouge », aux Kora All African Music Awards à Johannesburg, en Afrique du Sud. En 2004, Group Avalon est nominé aux Kora All African Music Awards, dans la catégorie « Meilleur groupe africain », avec la chanson « Mama Africa », très marquée par le soukouss et le ndombolo. Ces Awards suivis par 700 millions de téléspectateurs dans 80 pays offrent au groupe une énorme visibilté. Durant l’été 2004, Avalon participe, aux côtés d’une trentaine d’artistes, au festival « Jeunesse pour la Paix », organisé au Congo Kinshasa sous le haut patronage du gouvernement. En décembre 2004, leur album Excalibur, leur premier disque distribué en Afrique, est vendu à plus de 50.000 exemplaires en Afrique centrale. Ces divers événements permettent à Avalon d’acquérir une renommée internationale, et leur musique est diffusée par de nombreuses radios et télévisions en Afrique : République Démocratique du Congo, Congo Brazza, Angola, Ouganda, Nigeria, Cap-Vert, Afrique du Sud

En 2005, parmi 4.000 candidats, Group Avalon est retenu dans les 28 finalistes du concours suédois “Melodifestivalen“ (Eurovision Song Contest), avec leur chanson « Big Up » qui sera au Top 20 suédois pendant 5 semaines.

La même année, ils sortent « Pata Pata », un single hommage à la diva de la musique africaine Miriam Makeba. Le single comprend « Mama Africa », une chanson dédiée à la terre mère Afrique, et un appel à la liberté et à la démocratie.

Composée initialement en 1956 par la Zimbabwéenne Dorothy Masuka, basée à Johannesburg, en Afrique du Sud, la chanson “Pata Pata” (“Touchez Touchez” en zulu) fait référence à une forme de drague à travers une danse suggestive. Elle fit la gloire de Miriam Makeba qui la popularisa dans le monde entier à partir de 1962.

Deux ans plus tard, Group Avalon enregistre son 2ème opus, Afro-Viking. La chanson « Rotation », en featuring avec Tony Sad, un artiste congolais basé à Bruxelles, en Belgique, leur vaut d’être nominé aux Kora All African Music Awards, dans la catégorie « Meilleur groupe africain ». En 2008, ils sortent « Fukama », en featuring avec Million Stylez, un chanteur dancehall suédois, d’origine française et japonaise.

Mohombi en solo

Après la séparation de Group Avalon en 2008, Mohombi décide de faire une carrière solo qu’elle commence en faisant un featuring sur le titre « Do It » de Lazee aka Mawuli Kulego, un rappeur suédois né de parents d’origine ghanéenne. Sorti le 31 mai 2010, la chanson est classée N°9 des Charts suédois (plus de 970.000 vues sur youtube). Suite à ce succès, Mohombi l’Afro-Viking part à Los Angeles, aux Etats-Unis, où le producteur et réalisateur artistique marocain-suédois Nadir Khayat aka RedOne, qui connaît bien son parcours avec Group Avalon, le signe sur son tout nouveau label américain 2101 Records qu’il vient de fonder, faisant lui le premier artiste du label. Nadir Khayat créera en 2014 le label RedOne Records, en partenariat avec Capitol Records, une filiale de Universal Music Group.

Le 24 août 2010, Mohombi sort son premier single solo, « Bumpy Ride », une chanson très dansante aux parfums dancehall, afro-dance et R&B. Méga tube de l’été 2010, la chanson est très bien classée dans le Top 10 de nombreux pays européens (Suède, Danemark, Norvège, Pays-Bas, Allemagne, Belgique, Suisse…), et est en tête des téléchargements sur diverses plates-formes (plus de 100.800.000 vues sur youtube). « Bumpy Ride », qui a fait du chanteur l’un des plus populaires en Suède et l’a connaître dans le monde entier, sera inclus, ainsi que sa version remixée soca en featuring avec Pitbull et Machel Montano ((plus de 700.000 vues sur youtube), dans son premier album MoveMeant sorti le 28 février 2011 chez 2101 Records / Universal.

Miss Me

Le 31 octobre 2010, Mohombi sort, en featuring avec le rappeur américain Nelly, son deuxième single solo, « Miss Me », une chanson pop/R&B/rap. Premier single du chanteur sorti en Grande-Bretagne, « Miss Me » est une sorte de drague, comme dit en intro dans la chanson : « Demoiselle, je ne veux pas danser avec personne mais avec toi. Si tu ne me crois pas, laisse-moi danser sur ton corps pour te le prouver. Tu verras un peu tout ce qu’il te faut…« .

« Miss Me » est un énorme hit largement téléchargé sur les plates-formes (plus de 8.900.000 vues sur youtube).

Mohombi et Akon : Dirty Situation

Le 11 novembre 2010, Mohombi lance sur le marché européen « Dirty Situation », son troisième single solo, réalisé en duo avec la star internationale américaine d’origine sénégalaise Akon aka Alioune Badara Thiam. Chanson afro-dance/pop/R&B, dont une version interprétée en français comme bonus, « Dirty Situation » est un méga hit largement téléchargé (plus de 24.100.000 vues sur youtube). La chanson est jouée au début, puis de nouveau au milieu de la musique de la vidéo « Miss Me ».

MoveMeant

Le 28 février 2011, Mohombi sort en Europe MoveMeant, un opus aux couleurs dance, pop, R&B, soul, soca et dancehall. Cet album dont la parution aux Etat-Unis a lieu fin 2011, et qui inclus les singles « Miss Me » (feat. Nelly) et « Dirty Situation » (feat. Akon), connaît un réel succès dans le monde. Un autre single est extrait du disque, « Coconut Tree », en featuring avec la chanteuse Nicole Scherzinger, une chanteuse pop, R&B, dance américaine, née d’un père Philippin et d’une mère russo-hawaïenne. Ex-chanteuse du célébre Girls Band américain Pussycat Dolls, elle est aussi danseuse, parolière et actrice.

Cette même année 2011, Mohombi est invité sur le titre « Hula Hoop » de Kinanda, le deuxième opus de la chanteuse et rappeuse kényano-norvégienne Stella Mwangi aka STL, paru le 11 novembre. Suit son single « In Your Head », une interprétation personnelle de la fameuse chanson contestataire « Zombie » du groupe irlandais The Cranberries composée pour l’album No Need to Argue, en 1994. La chanson évoque le conflit nord-irlandais, avec des références à l’Insurrection de Pâques de 1916.

Produit par Secon, Quiz et Larossi, et sorti le 3 décembre 2011 en Suède et en janvier 2012 dans le reste du monde. Ce single écrit par Lucas Secon, Quiz et Mohombi offre trois autres versions remixées de la chanson : « In Your Head » (TJM Remix), en featuring avec Sway et le rappeur nigérian Ice Prince), « In Your Head » (Cassetti Remix) et « In Your Head » (High Level Club Mix).

La vidéo accompagnant la sortie du single « In Your Head », d’abord lancé sur youtube (plus de 22.530.000 vues).

Universe

Second album de Mohombi, Universe aux couleurs R&B, dancehall, reggae, soca, afro-dance et rap, sort le 16 juillet 2014 en Europe et aux Etats-Unis, relayé au Japon par iTunes via Universal. La sortie de Universe est précédée de singles qui ont fait le buzz. “Maraca“ (2 septembre 2011) est un afro-dance aux beats soca, ndombolo, écrit par RedOne, Mohombi, Teddy Sky, Jimmy Joker, et produit par RedOne, Teddy Sky, Jimmy Joker. “Summertime“ (2 juin 2014), est une version personnelle de l’Afro-Viking de la fameuse chanson composée en 1935 par George Gershwin avec des paroles de DuBose Heyward pour l’opéra en trois actes « Porgy and Bess », et reprise en 1968 par Ella Fitzgerald et Louis Armstrong. Quant à « Movin’ » (30 juin 2014), il est enregistré avec les rappeurs américains Birdman et Caskey, et le chanteur de soca trinidadien KMC.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire