Titres :
1. Tout va bien 3:32”

En avril 2021, Lokua Kanza lance « Tout va bien », premier single aux parfums reggae, extrait de son album « Moko » (« unité et commencement » en lingala).

L’album « Moko »
« Moko » (« unité et commencement » en lingala) est un opus à la fois mélodique et groovy de Lokua Kanza. « Jusque-là, je peux dire que « Moko » est l’album le plus dansant que j’ai réalisé », confie l’artiste qui considère Miriam Makeba (1932-2008) comme son mentor. A l’âge de 13 ans, il a assisté à un concert de Mama Africa qui avait interprété le fameux “Malaïka”. Ce soir-là, il a décidé de devenir chanteur. Il a d’ailleurs donné le nom de Malaïka Lokua à sa fille, devenue chanteuse.

Ce projet est réalisé avec plus d’une centaine de musiciens, dont feu Manu Dibango (1933-2020) en featuring sur le titre « Nobody cares », Ray Lema (« Quatel »), Charlotte Dipanda (« Osala »), Pamela Baketana & Grady Malonda (« Tout ira mieux « ). On y retrouve aussi le batteur Paco Séry, le joueur de kora Sidiki Diabaté ou encore l’Orchestre symphonique de Budapest dans un croisement rumba congolaise et mbalax sénégalais (donné par les tambours sabars) et le flûtiste indien Naveen Kumar.
« Samawaye » (« mon camarade », « mon pote », « mon ami » en wolof), en featuring avec Wasis Diop et chanté en wolof du Sénégal, dévoile une nouvelle facette linguistique de Lokua Kanza

Lokua Kanza
Auteur-compositeur, arrangeur, producteur, guitariste et chanteur Rwando-Congolais, Pascal Lokua Kanza aka Lokua Kanza est né le 21 avril 1958 à Bukavu (République Démocratique du Congo), d’un père Mongo (ethnie guerrière congolaise) et d’une mère originaire des montagnes du Rwanda. Tous deux le sensibiliseront à la beauté des mélodies. Il grandit donc naturellement, bercé par les polyphonies congolaises et par les musiques de cour rwandaises. Sa musique, chantée en lingala, en swahili, en français ou en anglais, navigue entre afro-folk méditatif et bluesy, tantôt enrichi de légères couleurs rumba congolaise, blues, jazz, bossa nova et parfois reggae ou rap

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire