“Fondé en 1986 à Douala, au Cameroun, ESA (prononcer ESSA) fut à l'origine un duo camerounais formé par Stephan Dayas Nguea et Martin Socko Moukoko. Leur musique chantée en douala, en français ou en anglais est une synthèse entre makossa, afro-soul, afro-funk et afro-pop ou encore afro-zouk. Au départ de Martin Socko Moukoko, Stephan Dayas Nguea poursuit en solo l'aventure en conservant le nom du groupe.”

ESA (ESSA)

ESA (prononcer ESSA) est un terme du peuple Sawa du sud-ouest du makossa signifiant « magie évocatoire ») choisi par Stephan Dayas Nguea et son frère Georges Dayas Wonjamouna. C’est aussi un concept musical qu’ils ont lancé.

A Muto

En 1986, ESA sort un album éponyme dont leurs chansons phares comme « Africa Mulema Mam » et « A Muto ». Il est enregistré entre autres avec Ekima Color et Raymond Doumbé à la basse, Alain Agbo et Yves Ndjock Yves Ndjock à la guitare, Demis Visvikis, Justin Bowen aux keyboards, Jean Pierre Coco et Valéry Lobé aux percussions, Florence Titi au chant sur « Ewes’ A Sue » et aussi aux chœurs avec Sissy Dipoko.

Eyayé

L’année 1988 voit ESA sortir « Eyayé », un album enregistré entre autres avec Raymond Doumbé à la basse, Moussa Cissokho aux percussions, Yves Ndjock à la guitare, Patrick Bebey aux claviers, Tity Kotto à la guitare classique ou encore Assitan Dembélé aux chœurs.

Stephan Dayas Nguea

Stephan Dayas Nguea est né dans une famille de musiciens. Son grand-père fut guitariste du temps où le makossa était sous protectorat allemand. Il grandit, baigné par diverses sonorités africaines comme le makossa, le mangambeu, l’assiko, le tchamassi et le bend skin locaux, highlife ghanéen, afro-beat nigérian de Fela Kuti ou la rumba ; le soukouss congolais, mais aussi la soul, le rhythm’n blues, le funk et la pop. Ces courants musicaux seront sa principale source d’inspiration vocale et Stevie Wonder, Donny Hattaway, James Brown ses modèles.
Au départ de Martin Socko Moukoko, Stephan Dayas Nguea poursuit en solo l’aventure, conservant le nom du groupe.
En 2018, Stéphane Dayas est fait Chevalier de l’Ordre de la Valeur par le ministre des Arts et de la Culture

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire