Titres:
1. Femme d’affaires 3:36 ”

Née le 1er avril 1988 dans la banlieue de Dakar, la capitale du Sénégal, d’un père mauritanien et d’une mère sénégalaise, Marième Fall aka Maréma se souvient avoir souvent entendu la musique de l’Américaine Tracy Chapman à la maison durant son enfance, une influence qui s’ajoute à celles, plus locales, de la chanteuse Ndèye Marie Ndiaye Gawlo, Youssou Ndour ou encore Ndiaga Mbaye. Loin d’être une artiste de plus, Maréma représente un nouvel enrichissement du patrimoine musical universel. Elle explore différentes influences musicales traditionnelles et y apportent des rythmes modernes. La musique de Maréma n’a pas de frontière (afro-folk, afro-pop, afro-soul, afro-blues, etc).

En 2014, Maréma triomphe avec « Femmes d’affaires », son premier hit (plus de 370.900 vues sur youtube), réalisé avec le chef d’orchestre, arrangeur et multi-instrumentiste (guitare, basse, ngoni, claviers), Franco-Ivoirien Joseph Mohamed Otayeck aka Mao Otayeck (Stevie Wonder, Alpha Blondy, Salif Keïta).

Hommage à la femme africaine, « Femmes d’affaires » la révèle au grand public et lui vaut deux prix, le prix du jury Star Africa Sounds et le Prix Découvertes RFI, et une nomination aux All Africa Music Awards (AFRIMA), dans la catégorie « Meilleure artiste féminine africaine ».

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire