Titres :
1. Kuadru Pintadu 04:14
2. Dja Txiga 3:35
3. Sopru di Amor 3:50
4. Interconnectedness 3:34
5. My Baby just cares for me 4:08
6. Gratidon 3:55
7. Mamam 3:49
8. Sous le ciel de Paris 3:06
9. Silver Blues 3:57
10. Pata Pata 3:30”

Son 10ème album « Interconnectedness » raconte notre expérience à tous de la séparation pendant le Covid et sa réalisation que l’humanité entière est connectée. Il comprend 7 nouvelles chansons et 3 versions très personnelles des classiques « My Baby just cares for me », « Sous le ciel de Paris » et « Pata Pata ».

Le titre « Papa Pata » (« Touchez touchez » en zulu) est composé en 1956 par la pianiste et chanteuse zimbabwéenne Dorothy Masuka et repris en 1966 par la Sud-africaine Miriam Makeba qui l’a popularisé au niveau international.

Dans cet opus, Carmen Souza explore l’interdépendance entre les êtres humains. « Cette musique est le résultat de ce qui s’et produit dans le monde depuis 2 ans et ce qui m’est arrivé au cours des 4 dernières années. L’expérience de la perte a changé ma perspective sur la vie et, par conséquent, a changé ma musique », précise l’artiste.

Carmen Souza

D’origine capverdienne, née en 1981 à Lisbonne (Portugal) et installée à Londres (Angleterre), Carmen Souza grandit dans un foyer bilingue créole et portugais toujours entourée de la culture capverdienne. Très tôt, la longue absence de son père due à son travail en mer lui fait ressentir le sentiment de « sodade », ce sentiment d’exil et d’éloignement, mélange de mélancolie et d’espoir chanté en créole dans la morna.

Chanteuse, guitariste (acoustique et classique) et pianiste-claviériste, souvent accompagnée de son complice Theo Pascal (auteur-compositeur, bassiste, contrebassiste et percussionniste portugais), Carmen Souza a créé un nouveau langage qu’elle appelle « world jazz », un style musical entre jazz, jazz-fusion, afro-fusion et styles capverdiens (morna, batuque et coladeira)…

Formée au sein d’une chorale gospel lusophone, Carmen Souza a été inspirée par des musiciens comme Luis Morais, Bana, Théo Pascal, Ella Fitzgerald, Billie Holiday, Nina Simone, Joe Zawinul, Herbie Hancock, Keith Jarrett, Bill Evans, Miles Davis et Horace Silver.

Avec la disparition de la plus célèbre des Capverdiennes, Cesaria Evora, Carmen Souza, l’une des chanteuses de jazz les plus demandées d’Europe, a été désignée comme une des ambassadrices de la musique de l’archipel.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire