“Elevé par sa grand-mère à la Gueule Tapée, un quartier de Dakar, au Sénégal, El Hadji Malick Mbaye aka As Malick part après l’école primaire à Thiaroye (banlieue dakaroise) rejoindre sa mère pour poursuivre ses études au collège. Plus tard, il s’inscrit à l’Institut Britannique à Dakar pour perfectionner son anglais qui le servira dans sa carrière musicale. Par la suite, cet auteur-compositeur, guitariste (électro-acoustique) et interprète s’oriente d’abord vers un RnB teinté de reggae, de mbalax ou de rap puis vers l’afro-pop, le tout chanté en wolof (sa langue), anglais ou français. En 1993, Ass Malick débute dans la musique en intégrant comme chanteur le TMT, composé d’amis de Thiaroye et de Pikine (autre faubourg dakarois)… ”

Premiers projets

En 1997, le groupe TMT intègre de nouveaux membres et prend le nom de Gestu Gui Cossan (« Avoir la tradition en mémoire » en wolof). Malheureusement, ce groupe éphémère de rap / RnB n’aura duré qu’un an. As Malick décide alors en 1998 d’entamer sur une carrière solo. Deux ans plus tard, il fonde le groupe Ska Blue avec deux autres chanteurs de R&B, Seydi Mandoza et Carlou D. En 2003, As Malick participe à la compilation « Yaay Bagn ». En 2004, As Malick enregistre « Bénéne Vibes (Ska Blue) » (D’autres vibrations), son premier album RnB nommé « Meilleur album solo » aux Hip Hop Awards à Dakar, puis participe à de nombreux festivals africains et européens.

Dakar All Stars

En 2005, As Malick et trois jeunes MC’s du rap galsen (« rap sénégalais » en verlan), Keyti, Nix et Gaston, réunissent leur talent pour enregistrer « Dakar All Stars », un album collectif de 14 titres mêlant les divers styles et sonorités des quatre rappeurs, soutenant des thèmes chers à la jeunesse du Sénégal, politique, chômage, famille, amour…
Ensemble, ils s’expriment sur leur ville, Dakar, la capitale du Sénégal et ses deux millions d’habitants. Une ville schizophrène avec ses quartiers chics aux ambiances occidentales et ses bidonvilles. Une mégapole à double visage, à mi-chemin entre tradition et modernité. Ils disent leur haine et leur amour pour la société sénégalaise en alternant français et wolof (leur langue)…

As Malick & Blue Tribe

En 2008, As Malick, actuellement As Malick avec un seul S (chant lead / guitare électro-acoustique) décide de s’installer à Metz, en Lorraine (France), et fonde avec trois musiciens Lorrains, Fred Aegerter (guitare solo et rythmique / chœurs), Romain Bour (basse) et Phil Hanser (batterie), As Malick & Blue Tribe, une formation afro-pop (fusion de pop, soul, RnB, funk et mbalax). Groupe à la puissante rythmique basse et aux gimmicks de guitare accrocheurs, ayant fondé son propre label de production, Blue Tribe Production, As Malick & Blue Tribe enregistrent en 2010 Trip et bénéficient d’une résidence artistique à L’Autre Canal de Nancy (France) et réaliseront plus d’une soixantaine de Live TV et radio, concerts et festivals, assurant au passage les premières parties du Nigérian Keziah Jones, le père du blufunk, de l’artiste de folk/pop français Jil is Lucky et le groupe de rock français Pigalle. En 2012, As Malick & Blue Tribe sortent Hope, un EP pop/soul de 5 titres, accompagné d’un clip pour le titre « Model Star », réalisé à Paris par Pierre Dodin, avec la participation de l’actrice Alix Bénézech (France 3, Canal+).

Autres projets

Accompagné des musiciens de Blue Tribe, As Malick sort le 3 octobre 2013 « Message of Love », un album solo dont sont extraits deux singles, « Thanks 4 Your Love » et « My Music » en featuring avec le rappeur Blow P, et qui parle des enfants soldat, de la corruption, des politiciens véreux, de l’amour, de la paix, de la solidarité ou encore du respect de l’autre…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire