En cette nouvelle semaine, une des bonnes surprises est, bien sûr, la sortie du titre L’ours, un duo entre Christophe Maé et Youssou Ndour, rencontre de  la figure de proue de la chanson française et du pape du mbalax sénégalais, une œuvre commentée par notre grand spécialiste, Nago Seck. Puis nous vous embarquerons pour la Côte d’Ivoire où notre correspondant Arthur Yao a fait un petit tour des dernières sorties de la scène abidjanaise tant dans les styles  zouglou, coupé décalé qu’Afrobeats et afro-pop.  En 2020, les ivoiriens n’ont pas chômé : Shaoleen, ex lead vocal du groupe Konty DJ, propose deux nouveaux singles afrobeats : « Ce que tu n’aimes pas » et Buzzilité » en featuring avec Ariel Sheney comme DJ Leo  et son trépidant coupé-décalé dans le single « Enlève ta game sur mon portable ». Debordo Leekunfa , lui aussi adepte de coupé décalé, nous propose un tout nouveau titre, Vive Le président Roch Marc Christian Kaboré. Les Patrons boostent le zouglou chez Universal Music Africa avec le titre « Pas ça ».
Et les femmes ne sont pas en reste sur cette scène très polyvalente : Arthur nous propose un titre qui marche à Abidjan, un concentré d’afro-pop et dernière œuvre de Josey, « Espoir ». Il nous replonge également dans la mémoire de ce pays riche de traditions musicales en nous dressant, d’un point de vue très ivoirien, le portrait de la grande dame du folklore baoulé Allah Thérèse. Cette légende de la musique ivoirienne, égérie du Président Félix Houphouët-Boigny, nous a en effet quitté en cette année 2020, enterrée en grande cérémonie à Gbofia, son village natal, après une veillée artistique à Treichville. Bonne lecture et bonne écoute !!!

 

À propos de l'auteur

Sylvie Clerfeuille

Sylvie Clerfeuille

Laissez un commentaire