“La Petite Shade (son vrai prénom, inspiré par la grande Sade Adu), est née à Dakar d'un père béninois et d'une mère styliste sénégalo-danoise. A trois ans et demi, elle s'installe à Paris avec sa famille. Elle est déjà sensible aux sensations folles que provoquent la musique: à quatre ans, elle se met en transe quand elle danse sur "Who's Thats Girl" de Madonna. A cinq ans, elle connait les paroles des chansons de Lionel Richie par cœur et les chante en imitant l'accent anglais tandis qu'elle essaie de reproduire les émotions que cette musique lui procure. Au même âge, elle commence à jouer du violon puis entre au conservatoire où elle apprendra également le solfège jusqu'en 1999. En parallèle, elle écoute le jazz et le blues qu'affectionnent son père et se forge une culture musicale RnB, puis soul, nu-soul, funk et pop. ”

De 2000 à 2007

Ces musiques chaleureuses et sensuelles sont celles de son cœur, et rien ne le touche plus que l’intensité, la subtilité et l’authenticité d’une voix. Elle forme la sienne en chantant les chansons de Destiny’s Child et d’Erykah Badu entre autres. En 2000, elle prend des cours de chant particuliers avec Electra Watson, et son admiration pour cette chanteuse new-yorkaise à la voix aussi veloutée que forte lui donne envie d’acquérir plus de puissance et de technique vocale. L’année d’après, elle suit donc une formation d’un an avec Gospel Dream. Plus tard, elle intégrera l’école de Juliette Solal, Le Labo, où elle suivra pendant deux ans les cours de technique vocale de Francois Valade, les cours de répertoire de Marie Orlandi, et les cours d’expression scénique de Mme Solal. Après les concerts de fin d’année organisés après chaque année de formation vocale suivie, La Petite Shade décide d’aller plus loin en enrichissant sa pratique de la scène. Elle participe en 2007 (et 2009) aux showcases organisés par l’Ifop dans des bars parisiens. Elle a l’occasion de se produire devant trois mille personnes à l’été 2007, dans le cadre de sa participation à l’enregistrement de l’album Nés pour briller » du groupe afro-rap béninois Diamant Noir. Cette expérience ouvre la voie à de nombreuses collaborations avec divers artistes.

2008

En 2008, La Petite Shade intègre le groupe afro-rap sénégalais d’Abass Abass, Le Fap Zap, avec lequel elle tourne à Paris (notamment à la Scène Bastille et au Batofar) et en Ile-de-France. Cette collaboration donne lieu à l’enregistrement de la chanson « Génération » de l’album « L’analyse ».

2009 à 2014

En 2009, la jeune femme créative, dynamique, et pétillante décide de prendre son envol en commençant à enregistrer ses propres compositions. Les adeptes des soirées Meltin Time ont pu en découvrir quelques unes début 2010. Depuis, et grâce à Miss-O-Artconnexion, Nubyan Vibes, et ses fidèles musiciens et choristes Yannick Canton, Maxime Roman, Jonathan Cooper et Ray Lika, La Petite Shade s’est promenée sur quelques scènes parisiennes dont le Comedy Club, L’Elysée Monttmartre (en tant que choriste pour Mr Nov), le China (2012), L’Étage (2009 à 2013).. Au fil des reprises et des compositions, La Petite Shade reste naturelle et spontanée et partage un univers plein d’émotions et d’énergies qui, elle l’espère, font du bien à ceux qui l’entende!

Il y a quelques mois, elle décide de créer, avec sa maman styliste, une marque de vêtements et pense enfin avoir trouvé sa voie. En attendant, elle obtient son diplôme de journaliste fin 2013.

En passant le casting de « The Voice : La plus belle voix » (une émission de télévision française de télé-crochet musical diffusée sur TF1), la Petite Shade se confronte pour la première fois à l’avis de professionnels. Lors des auditions à l’aveugle de « The Voice », elle reprend « Royals » de Lorde. Jenifer est la seule coach à se retourner pour le plus grand bonheur de la jeune femme. Elle interprétera, lors des 1/4 de cette émission en 2014, « 7 Seconds », le méga hit international de Youssou Ndour en featuring avec Neneh Cherry.

*Source : https://www.facebook.com/LaPetiteShadeOfficiel/

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire