“Saxophoniste et improvisateur de génie né en 1954 au Cameroun, André Belinga aka Ben's Belinga ou Ben's a fait ses preuves dans divers groupes camerounais avant de suivre des études de lutherie à Paris. Ce compositeur, arrangeur navigue entre jazz, free jazz, afro-jazz, latin jazz, jazz-fusion… aux couleurs africaines.
Ben's Belinga, qui a été opéré d’une tumeur au cerveau, décède le 16 février 2022 des suites d'un cancer à l'hôpital Tenon, dans le 20ème arrondissement de Paris, en France. ”

Musiques africaines

Ben’s Belinga a aussi posé ses griffes sur diverses musiques africaines (afrobeats) : le makossa, bend skin, mangambeu, tchamassi, assiko, bikutsi, musique mandingue, des styles qu’il greffe par endroits dans ses compositions.

Ben’s Belinga en France

A son arrivée à Paris, en France, Ben’s Belinga collabore avec divers artistes et groupes dont Manu Dibango, Touré Kunda, Awa Timbo ou encore Kaoma, groupe avec lequel il enregistre en 1989 “Worldbeat” (dont le fameux « Lambada »), “Tribal-pursuit” (1990) et « A La Media Noche » (1998). Marqué par les saxophonistes américains de jazz, Charlie Parker dit “Yardbird” ou “Bird” (1920-1955), John Coltrane (1926-1967) ou encore King Curtis (1934-1971), Ben’s Belinga se lance par la suite dans une carrière solo, développant un jazz aux couleurs africaines…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire