Titres:
1. Gnawa Blues (R. Bona)
2. Kwalelo (R. Bona)
3. Lamuka (L. Kanza)
4. L'endormie (G. Toto)
5. Flûtes (G. Toto)
6. The Front (R. Bona)
7. Na Ye (L. Kanza)
8. Help Me (G. Toto)
9. Stesuff (L. Kanza)
10. Where I Came From (G. Toto)
11. Seven Beats (R. Bona)
12. Lisanga (L. Kanza) ”

Chaque fois que Lokua Kanza sort un album, il nous réserve toujours une surprise en général très agréable. C’est aujourd’hui le cas avec cet album concocté en compagnie du Richard Bona et de l’Antillais Gérarld Toto et sobrement intitulé « Toto Bona Lokua ».

L’ex-choriste de Ray Lema et ses potes nous proposent une œuvre oscillant entre blues mandingue, gospel, bossa et musiques d’Afrique centrale dont la rumba et le makossa. Sans aucun doute, Lokua Kanza domine de sa voix tour à tour haletante, iodlée, onctueuse, profonde, un album où ses compositions (« Lamuka », « Na Ye », « Stesuff » et « Lisanga ») font la différence. Entre le piano (« Stestuff ») et la guitare qui sonne comme un kamélé ngoni (« Lamuka »), l’artiste congolais nous offre une œuvre d’une beauté bouleversante. La rencontre entre les trois musiciens s’est faite par l’entremise de Laurent Bizot et ils ont conjugué pour l’occasion leurs trois univers.

Richard Bona s’est d’abord illustré comme bassiste et son talent s’exprime en premier lieu dans son jeu instrumental et ses compositions où dominent jazz et bossa nova. Dans ses titres (« Ghana Blues », « Kwaleo », « The Front » et « Seven Beats »), on retrouve volontiers les accents jubilatoires et les subtilités rythmiques de son dernier album personnel « Munia ».

Gérarld Toto distille sa voix claire dans des œuvres puisant largement dans l’univers noir américain (« L’endormie »). Ses ballades légères s’étoffent au contact des percussions de Richard Bona. Marqué par Ben Harper et Marvin Gaye, compositeur de Faudel, il s’est imposé dans les nuits parisiennes en compagnie de Mathieu Chedid évoluant dans les univers funk et acid jazz. Résolument éclectique, (reggae, cajun, funk…), ce nouveau « Voulzy » a choisi une voie plus acoustique pour son album personnel, « Les Derniers Jours ». On ne peut que saluer cette rencontre originale.

Toto Bona Lokua
Composé de Gérarld Toto, Richard Bona et Lokua Kanza, le trio Toto Bona Lokua débute le 20 avril 2004 à Paris (France), proposant une musique entre (folk, acoustique, gospel, a capella, ballades, bossa, bluesmandingue, afro-jazz, afro-fusion, musiques d’Afrique centrale (rumba, makossa, musiques des Grands Lacs…), comme le laisse entendre leur premier album éponyme… Ce trio d’exception est surtout porté sur les arrangements vocaux et les textures vocales mêlées à de l’acoustique…

Fiche:
Gérarld Toto – Musique, paroles, Voix
Richard Bona – Musique, paroles, basse, voix
Lokua Kanza – Musique, paroles, guitare, voix
Etienne Stadwijk – Claviers
Ernesto Simpson – Batterie
Patrick Goraguer – Claviers, percussions

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire