“Célèbre posse de hip hop galsen (afro-rap sénégalais), BBC Sound System est à l'origine composé de Mansour Diallo, l'initiateur, Crazy Mao et Kadou. Ce trio fondé en 1992 à Dakar s'est imposé en infusant au rap de la salsa, du ragga, de la soul et des sonorités africaines, intégrant les chants de la confrérie des Baye Fall et le "tassou", ce parler griottique traditionnel des Wolofs considéré comme l'ancêtre du rap au Sénégal.”

Le groupe

Après leur premier album, « Thioukouly », les trois membres de BBC Sound System rejoignent la France en 1998. Ils tournent alors en Europe, en Afrique de l’Ouest, à la Réunion et en Chine. En 2003, ils enregistrent « Na Banko », un album hip-hop galsen (afro-rap sénégalais), intégrant les chants de la confrérie des Baye Fall et le « tassou », ce parler griottique traditionnel des Wolofs considéré comme l’ancêtre du rap au Sénégal. Leurs textes chantés en wolof, peul, mandingue, français ou anglais parlaient du quotidien des jeunes, de l’amour vache, de l’amitié, des maux de l’Afrique et de l’unité des peuples…

Collectif No Bluff Sound

Les trois compères intègrent ensuite comme chanteurs No Bluff Sound, un collectif spécialisé dans les musiques de fusion (hip hop, électro, jungle, drum & bass), avec lequel ils enregistrent un album éponyme, et décrochent le prix « Attention Talent en Scène » au Printemps de Bourges. Ils assurent également la première partie de la « Tournée 2005-2006 des Zéniths » (en France) du groupe de rock français Louise Attaque. « Cette expérience m’a ouvert de nouveaux horizons musicaux. Mais moi, j’étais plutôt soul, marqué par James Brown. Alors j’ai décidé de faire une carrière solo« .

Mansour Diallo

En 2006, Mansour Diallo et son père Médoune Diallo enregistre en duo la chanson « Kër » de l’album « Ketukuba » du groupe de salsa africaine, Africando. Son père père est membre fondateur de ce fameux orchestre panafricain fondé en 1992 sous l’impulsion du producteur sénégalais Ibrahim Sylla de Syllart Productions, avec le directeur artistique et arrangeur malien Boncana Maïga.
Artiste éclectique, Mansour s’oriente bientôt vers des styles brassant afro-soul, nu-soul, popsoul, afro-pop, hip hop, mbalax, afro-zouk, acoustique, coupé-décalé, afro-folk, afro-dance et afro-cubain ou salsa (héritage de son père Médoune Diallo, membre fondateur du fameux groupe panafricain Africando)… Il monte alors son propre groupe et investit plusieurs scènes françaises.

Ben’Bop, une seule tête, une seule voix

Crazy Mao et Kadou fondent alors un nouveau groupe, Ben’Bop (« une seule tête » ou « une seule voix » en wolof), avec Vincent Stora, leur compositeur, et Arnaud Samuel, le violoniste de Louise Attaque, et développent une fusion hip hop, rythmiques sénégalaises, rock français.

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire