amazones.jpg
Inspirées des redoutables et mystérieuses guerrières, les Amazones du Dahomey ( Bénin), Les Amazones d'Afrique sont un collectif de chanteuses, musiciennes et musiciens. Il est lancé en 2015 sous l’impulsion de l'agence de production et de management 3D Family par Oumou Sangaré (militante des droits des femmes), Mamani Keïta et Mariam Doumbia (Amadou & Mariam), trois grandes divas de la musique mandingue du Mali. Munies de leurs voix puissantes et complémentaires, elles se rallient à la lutte pour l’émancipation féminine, notamment en Afrique.”

Afin de sensibiliser le grand public, Les Amazones d’Afrique sont accompagnées de choristes et d’instrumentistes féminines, en lieu et place des armes de leurs ancêtres guerrières Amazones du Dahomey. Plusieurs autres divas contribueront à ce projet : Rokia Koné, Kandia Kouyaté, Babani Koné, Mariam Koné, Pamelo Badjogo (voix, chœurs), Mouneissa Tandina (batterie), Madina Ndiaye (kora), ou encore Angélique Kidjo et Nneka (voix)… Les chansons écrites par chacune d’entre elles, parlent de l’émancipation des femmes en Afrique, du quotidien des femmes, de l’enfance, de paix, ou du pouvoir des hommes.

Les Amazones d’Afrique enchantent le public en interprétant leurs répertoires et en mettant à l’honneur et au goût du jour de grandes compositrices de la musique mandingue comme Coumba Sidibé, Siramory Diabaté, Fanta Damba et Koni Koumaré.

amazones.jpg

Pour faire passer leurs messages sur la situation des femmes en Afrique, elles ont investi, avec des invités comme Tiken Jah Fakoly, Jean-Louis Aubert, les frères Mouss et Hakim de Zebda, plusieurs scènes de festivals français en 2015/2016 : Fiesta des Suds (Marseille), Festival Métis (Saint-Denis), Festival Ile Utopie (Lyon), Festival Nuits du Sud (Vence), Festival de Thau – Escales Musicales (Mèze), Africajarc (Cajarc), Festival du Bout du Monde (Crozon)…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire