“Excellent percussionniste (sabar, tama, djembé, congas, buggers), batteur et joueur de kora et de xalam issu d’une famille de griots de Kébémer au nord-ouest du Sénégal, Abdourahmane Mboup aka Abdou Mboup, commence au début des années 1970 à jouer avec les groupes de mbalax du pays. En 1974, ce musicien éclectique rejoint le fameux groupe afro-jazz/jazz-fusion, Xalam, avec lequel il tourne en Afrique et en Europe, en compagnie des Sud-africains Hugh Masekela et Miriam Makeba. Par la suite, il entame une carrière solo et crée le groupe Waakaw avec lequel il a enregistré plusieurs albums.”

Abdou Mboup en France

Au début des années 1980, Abdou Mboup s’installe à Paris, en France, après l’enregistrement du disque « Adé » de Xalam et leur participation au Festival Horizonte de Berlin en 1979. En 1982, il participe à l’enregistrement du disque « Aka Datrabi Java » du trompettiste américain Jon Hassel avec qui il se rend au festival Womad 2003 à Londres en Angleterre. Bien vite, il devient le percussionniste attitré du pianiste, organiste, trompettiste et chanteur de jazz français Eddy Louiss qui le chaperonne. Avec certains musiciens de son mentor comme le batteur Paco Séry, il fera partie des membres du groupe de jazz-fusion Sixun.

Collaborations

Artiste éclectique (mbalax, jazz, jazz-fusion), Abdou Mboup pose ses rythmiques sur les musiques de divers artistes : Angélique Kidjo, Manu Dibango, Talking Heads, Eric Lelann, Jean-Luc Ponty, Randy Weston, Michel Petrucciani, Nina Simone, Claude Nougaro, Lisa Fischer, Johnny Clegg, Chico Freeman, Richard Galliano, Africa Bambata, Elio Villafranca… « J’interprète un mélange de musique africaine de base avec des influences harmoniques de jazz. Certains l’appellent Afro-Fusion.
« J’interprète un mélange de musique africaine de base avec des influences harmoniques de jazz. Certains l’appellent Afro-fusion. Le but de mes performances est de toucher et de partager de grands moments avec le plus grand nombre. Pour moi, ma musique symbolise le pont entre la musique africaine et la musique américaine », précise l’artiste

Abdou Mboup aux Etats-Unis

Installé à Union City dans le New Jersey depuis 1995, Abdou Mboup fait une carrière solo aux Etats Unis en tant qu’auteur, compositeur, chanteur, batteur, percussionniste (sabar, djembé, talking drum), xalamkat (joueur de xalam) et korafola (joueur de kora). Il est également professeur de percussions au New School University de New York. Parallèlement, il accompagne sur scène ou sur disque des artistes de renom comme Harry Belafonte, Pharoah Sanders, Winard Harper, Jon Faddis, Joe Zawinul, Jason Moran, Ronny Jordan, David Arkenstone, David Murray, Bill Laswell, Ron Carter, Carlos « Papato » Valdez, Billy Higgins…

Ses projets

Abdou Mboup est aussi le fondateur du groupe Waakaw avec lequel il a enregistré plusieurs albums, dont « Sandang » (1995) où il rend hommage à son ami Eddy Louiss qu’il a accompagné des années durant, « Blessing » (2001) et « Nobnala » (2003), « Let’s Get Together » (2011), « Sénégal » (2012), « Askan Wi » (2016), « Gogo Griots  » (2018), « African Lullaby » (2019), « Santati » (2020)…

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire