Titres:
CD1 :
1. Intro: C'est l'Afrique qui frappe à la porte (Solo Soro et Vladimir Cagnolari)
2. Las Maravillas del Mali: Rendez-vous chez Fatimata (Boncana Maïga)
3. Super Sweet Talks: Adjoa (A.B. Crentsil)
4. GG Vickey: Gentleman Vickey
5. Interlude: Solo et Samba s'en vont en ville (S. Solo et V. Cagnolari)
6. Les amazones de Guinée: Samba
7. Daouda le sentimental: La femme de mon patron (Tou Koné Daouda)
8. Prince Nico Mbarga: Sweet mother
9. Fela Anikulapo Kuti: Lady
10- Sékouba Bambino: It's a man's man's world (J. Brown, arr. F. Bréant).
11. Manu Dibango: Ah Freak sans fric
12. Pamelo Mounk'A: L'argent appelle l'argent
13. Bembeya Jazz National: Doni doni (Aboubacar Camara - Mohamed Achken Kaba)
CD2 :
1. Donny Elwood: Mon cousin militaire
2. T.P. Orchestre Poly Rythmo de Cotonou: Les djos (Bloky D'almeida)
3. Interlude: L'habit fait le moine (S. Solo et V. Cagnolari)
4. Ernesto Djédjé: Ziboté
5. Oumou Sangaré: Ah ndiya (Oumou Sangaré, arr. Amadou Ba Guindo)
6. Toto Bona Lokua: Ghana Blues (R. Bona)
7. Ablaye Cissoko: Soutoro
8. Mamani Keïta: Djekafo (M. Keita - N. Repac)
9. Victor Deme: Djon'maya
10.- Tabu Ley Rochereau: Aon aon (Pascal Tabou)
11. Nyboma: Doublé doublé (Canta Nyboma)
12. Franco et le Tout Puissant Ok Jazz: Coopération (Mayimona Manguana)
13. Interlude: Sardou for ever (S. Solo - V. Cagnolari)
14. Ayato Nguessan: Je s'en va (Albert Ngambga Nguessan”

Réalisée par Vladimir Cagnolari dit « Vlad » et Solo Soro (animateurs de l’émission « L’Afrique enchantée »), la double compilation, « L’Afrique enchantée Vol. 1 – Ticket d’entrée », réunit divers artistes du continent africains aux styles musicaux différents.

Fiche:
Las Maravillas de Mali
Super Sweet Talks (AB Crentsil)
Les Amazones de Guinée
Daouda
Prince Nico Mbarga
Fela Anikulapo Kuti
Sékouba Bambino
Manu Dibango
Pamelo Mounk’A
Bembeya Jazz
Donny Elwood
Poly Rythmo
Ernesto Djédjé
Oumou Sangaré
Toto Bona Lokua
Ablaye Cissoko
Mamani Keïta
Victor Démé
Tabu Ley Rochereau
Nyboma
Franco & TP OK Jazz
Ayato Nguessan

À propos de l'auteur

Nago Seck

Nago Seck

Laissez un commentaire